LE TRAIT D'UNION

Texte : Guillaume Kerbusch
Metteur en scène: Valentin Demarcin
avec Michael Dubois, Denys Desmecht

Spectacle tout public dès 11 ans

Production Trou de Ver ASBL (Belgique), compagnie en résidence au Théâtre Varia de Bruxelles.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles Service Théâtre, de la Compagnie Victor B. et du WBI.

 

Simon a 15 ans, une mère, un père, une pote et un iPhone mais rien à leur dire. Il mange tout, tout le temps et dans des quantités astronomiques.

Bref, Simon est gros, coincé au milieu du divorce de ses parents et ça a un rapport avec les étoiles !

A travers un récit quasi autobiographique, l’auteur raconte la solitude d’un adolescent qui, encombré par son passé, tente de mettre des mots sur son vide intérieur.

 

FESTIVAL D'AVIGNON Juillet 2018

« L’Ecole du Spectateur » - Ecole Persil Pouzaraque
5 place Louis Gastin 84000 Avignon

du 12 au 29 juillet 2018 à 17h

(relâches les mardis 17 et 24 juillet)

« Quand j’étais petit, Mon père m’appelait toujours le "trait d’union".

Parce je n’arrivais pas à m’endormir si je n’étais pas au milieu, dans le lit, entre mes parents.
Le « trait d’union », si on enlève l’union, vous savez ce qui reste ? Un trait ! » 

La Presse

Bourré d’énergie, Simon déboule sur scène. Il a 15 ans et reçoit un Iphone pour son anniversaire. L’affaire provoque une dispute entre ses parents et dévoile les failles d’un couple qui vole en éclats pendant que Simon compense. Et mange.
A toute heure du jour et de la nuit... Le comédien passe d’un rôle à l’autre et on le découvre en père moustachu, en mère perruquée, en ado boutonneuse ...


LA LIBRE CULTURE
 

Avec une énergie du diable et un humour survitaminé, le comédien jongle avec des dizaines de personnages. Le propos est fort et le rythme vertigineux. LE SOIR

Un enfant qui brise le silence

J’envisage toujours la création d’un spectacle théâtral comme l’occasion de donner une petite part de soi aux autres... Quelque chose qui nous appartient et qui puisse servir aux spectateurs. Comme j’avais envie de faire un spectacle pour les adolescents, j’ai décidé d’utiliser un des sujets qui me touchait le plus et avec lequel, forcément, je pouvais être le plus sincère avec eux.

Il y a onze ans, mes parents ont décidé de divorcer, j’avais treize ans. Je ne pense pas qu’il existe de recette miracle pour éviter à ses enfants de souffrir de son divorce. Cependant, je pense que mes parents n’ont même pas essayé de la trouver. Je me suis retrouvé coincé dans une guerre qui n’était pas la mienne, pris au dépourvu entre deux adultes qui se sont déchirés... Sans jamais oser en parler. Bien sûr, il m’arrivait de parler des faits, mais jamais de ce que cela me faisait, en quoi cela m’affectait.

Ce n’est pas un sentiment de colère qui m’anime, je crois que je n’en veux même plus à mes parents. Mais face à toute cette période de ma vie, qui aurait pu être beaucoup plus facile si tout le monde avait consenti à faire des efforts, à commencer par moi. J’éprouve un profond sentiment de regret.
 Cette histoire continue d’influencer l’estime que j’ai de moi-même dans mon rapport avec les autres...
Aujourd’hui j’ai 28 ans, je ne peux plus rien y changer, mais je ressens le besoin de m’exprimer sur ce sujet. D’en parler à un maximum de jeunes qui vivent cette situation, pour leur donner l’occasion, à eux, de briser ce silence qui m’a fait tant de mal. Comme j’aurais aimé qu’on le fasse pour moi.
Guillaume Kerbusch

Nos coordonnées

COMME IL VOUS PLAIRA
siège social

117 rue de Charenton

75012 PARIS


Téléphone :

+33 1 43 43 55 58

- 0033 6 62 15 55 58

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Inscription Newsletter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comme il vous plaira

Email