Féeries de Noël Burattini

 

 

Depuis plus de dix ans, des villes comme

Saint-Raphaël,

Toulouse,

Cusset,

Argenteuil,

Brest,

Aubagne,

Arles ... 

ont accueilli sur plusieurs jours les "Féeries de Noël" de L'Illustre Famille Burattini.

 

 

Les Burattini présentent, dans une ambiance familiale, la magie des marchands d’illusions, jongleurs de mots, artificiers de l’esprit…   Leurs décors rococos de leurs baraques foraines reflètent tout l’imaginaire des fééries  de Noël :

* la  monumentale boîte aux lettres et l'authentique traîneau du Père Noël,

* un oiseau géant et son carillon animé,

* les affiches foraines d’attractions improbables,

* l'étonnante collection des boîtes à merveilles : les oies impériales de Russie,

* les chapeaux et les fleurs de la Fée Mélusine ...

 

Sans oublier le castelet baroque du théâtre de Papa Tino, avec ses petits bancs pour savourer en famille des spectacles de marionnettes... et l'inoubliable petit Musée des Contes de fées.

 

Fééries de Noêl en décembre 2017 à Villeurbanne (69)

 

La  presse :

 

L'univers de Noël de L'Illustre Famille Burattini

 

Les mirages vidéo et sonores les plus sophistiqués envahissent les salles de théâtre… mais alors, d’où provient le charme persistant du théâtre forain ? L’exhibition de la fragilité des illusions sans doute. Sous les ors patinés des décors, des tentures de velours rouge usées et des maquillages, les artistes invitent à nous rapprocher et à signer un pacte de croyance : oui, tout cela est faux, car nous ne sommes que des humains, comme vous… mais c’est là notre grandeur !

 

Tout le mois de décembre, l’Illustre Famille Burattini a ainsi réactivé la nostalgie du boniment pratiqué autrefois dans les baraques des foires parisiennes, où l’on savait séduire le badaud, en se moquant des puissants et du théâtre officiel. Sur la place Pierre Coullet à Saint-Raphaël, un enclos de chapiteaux, rayés de blanc et rouge, invitait petits et grands à partager l’esprit de Noël. Une boîte à lettres, un traîneau… et la famille Burattini figée, autour d’un sapin de bric et de broc…

 

Dans cet univers décalé, on découvre ainsi une exposition de «boîtes à merveilles» : vitrines où s’ébattent des personnages farfelus, une nature chimérique, la vie de l’oie blanche Natacha, et une fanfare qui n’est pas sans rappeler l’univers de Tadeusz Kantor. C’est un monde magique, enchanteur, mais un peu effrayant. Car, depuis Bruno Bettelheim et son célèbre ouvrage Psychanalyse des contes de fées, on ne prend plus les enfants pour des idiots. On sait qu’ils sentent la présence du secret, de l’innommable et de la mort, en embuscade.

 

Les spectacles proposés font la part belle au théâtre de rue traditionnel : petit théâtre de marionnettes, muséum consacré aux contes (Buratt prévient que son père confondait musée et brocante !). Sobrement vêtu de noir, le nez à peine rougi, il assure le baratin à merveille et sait vendre le spectaculaire qui réside dans les choses simples : une formule magique (merci), la clé de Barbe-Bleue, le soulier de Cendrillon, les cailloux du petit Poucet…

 

Le jeune public, invité à monter sur scène, admire le clou de la collection, les parents : « Devant vous, incroyable, regardez bien, ce sont tous d’anciens enfants ! » Moment d’émotion. Tous reparlent avec une certitude : « La vie, c’est de l’autre côté du rideau. »

 

A la rencontre des publics qui ne fréquentent pas les théâtres, elle nous parle profondément de l’homme, de la persistance de ses rêves. Avec une esthétique de résistance courageuse !

 

Stéphanie Ruffier - Théâtre du Blog, janvier 16

Nos coordonnées

COMME IL VOUS PLAIRA
siège social

117 rue de Charenton

75012 PARIS


Téléphone :

+33 1 43 43 55 58

- 0033 6 62 15 55 58

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Inscription Newsletter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comme il vous plaira

Email