L'Homme seul

Texte et mise en scène : Seb Lanz

Création Lumière : Jean Tartaroli

avec Fred Guittet

 

Production DDCM, avec le soutien du Théâtre des Carmes-André Benedetto,

du CG84, de la Ville d’Avignon, de la Région PACA et du Théâtre Louis Jouvet de Rethel,

scène conventionnée d’intérêt national des Ardennes dont Seb Lanz est artiste associé.

 

Il suffit de pousser une porte …  et il est là, l’homme seul dont le spectateur va accompagner le réveil. Comme à un confident, ce SDF lui chuchoterait à l’oreille sa vie cabossée, ses souvenirs, ses amours, son métier d’avant, ses rêves, …

Après « L’Enseignement de l’ignorance », « L’Homme seul » revient aux Carmes avec ces fragments de vie déchirants de violence et de poésie.

Seb Lanz tente de saisir le quotidien de cet homme en marge. Comment a-t-il échoué là ? Pourquoi ? Quel est son parcours de vie ? 
 

Les premières nuits tu dors pas. Tu regardes partout, tu attends,

Tu te dis y a bien quelqu'un qui va me sortir de là, c'est pas possible.

Surtout rien demander à personne, je me disais.

Autrement tu deviens clochard et là c'est fini.

 

La Presse :
Seb Lanz a maraudé dans les rues et les nuits lyonnaises, interrogé Paul Payan, professeur de l’Université d’Avignon, sur les mendiants du XIIIe siècle, récolté quantité de témoignages : comment on bascule dans la rue, comment cela peut arriver à n’importe qui, accident de santé, perte du boulot, séparation, comment la cannette de bière devient la seule compagne de la solitude...

Cette descente aux enfers, Fred Guittet l’assume sans pathos aucun, entre deux notes de Bach et quelques poèmes. Car, ce n’est pas un lieu commun, rue et poésie sont parfois indissociables. C’est ainsi. Seb Lanz et son comédien ont su faire poème de cette alliance : « je connais l’infini du trottoir/j’appartiens aux étoiles/libre ». C’est très beau mais bouleversant aussi ! LA PROVENCE

 

Le texte est empreint d’une indéniable poésie mise en verbe par le comédien Fred Guittet, criant de vérité et de justesse. Il parvient à entraîner le spectateur avec lui dans son quotidien de solitude en le tenant par la main mais en lui laissant suffisamment de distance pour qu’il ne se sente pas happé par le destin de rue de cet homme. Une mise en scène intelligente et culottée portée par un beau travail d’écriture qui se détache du documentaire en sublimant poétiquement les maux et les tourments de ces oubliés. LE BRUIT DU OFF

 

 

Nos coordonnées

COMME IL VOUS PLAIRA
siège social

117 rue de Charenton

75012 PARIS


Téléphone :

+33 1 43 43 55 58

- 0033 6 62 15 55 58

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Inscription Newsletter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comme il vous plaira

Email