Des hommes qui tombent                  (Cédric, captive des anges)

Texte de Marion Aubert, librement inspiré de

"Notre-Dame des Fleurs" de Jean Genet

 

Mise en scène : Julien Rocha

assisté de  Julien Geskoff

 

Avec

 Cécile Bournay,

Julien Geskoff,

Sabine Revillet,

Julien Rocha,

Arthur Vandepoel,

Cédric Veschambre

 

Musiciens : Matthieu Desbordes

et Benjamin Gibert

 

Création musicale Matthieu Desbordes - Création lumière Benoit Bregeault

Création costumes : Ouria Dahmani-Khouhli (ateliers Comédie de St-Étienne - CDN)

Scénographie : Elodie Quenouillère

 

Production Le Souffleur de verre, compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la DRAC et la Région Rhône-Alpes-Auvergne.

Coproduction avec La Comédie de St-Etienne-CDN,

Château Rouge-Scène Rhône-Alpes Annemasse, Théâtre municipal d’Aurillac

 

Création automne 2017

 

Davantage qu’une adaptation, la pièce est un dialogue avec l’œuvre de Genet, à laquelle elle emprunte des éléments de structure, des lieux et des personnages. Dans Notre-Dame-des-Fleurs, Genet, seul dans sa cellule, fantasme sur des portraits d’assassins. Il se rêve en Divine, vieille prostituée homme/femme d’une trentaine d’années, et, à travers Divine, (re)vit tous ses amants - Mignon-les-petits-pieds, Alberto, Notre-Dame-des-Fleurs, Gabriel, mais aussi les tantes du Tavernacle, sa mère, et Solange, son amour d’enfance quand Divine était encore un garçon. Et, les (re)vivant, il nous emporte.

Notre-Dame-des-Fleurs accroche partout la poésie comme seule langue véritable. Le roman est la tentative de sortir de tous les enfermements en s’intéressant à ceux de la marge comme des fenêtres de beautés possibles. Avec irrévérence, avec fascination, Genet ouvre sa porte littéraire en scrutant les rapports humains dans cette société des bassesses. Il tente de définir l’obscène –  ce qui est hors de scène, qui sort du cadre. Le quotidien sordide est transfiguré : la marge est alors fantasme et réalité.

 

*****

 

C’est à partir de notre relecture de ce roman de Jean Genet que nous avons construit le projet "Des hommes qui tombent (Cedric, captive des anges)" en demandant à Marion Aubert d’écrire le texte à partir de l’œuvre de Genet.

Marion Aubert joue dans son écriture de nos humanités avec un regard amusé. Nous avons cherché à être les plus honnêtes possibles et à lui faire part de notre rêve du monde, quitte à se prendre pour des frondeurs – irrévérence oblige – et initier une création politique. Julien Rocha et Cédric Veschambre

 

*****

 

Gageons que la rencontre de l'univers de la compagnie Le Souffleur de verre, de celui de Genet et du mien soit - elle aussi - vénéneuse, misérable, drôle et sublime, théâtrale enfin, mélange de vies que nous n'avons pas vécues, d'êtres que nous aurions voulu avoir la force d'aimer, de vies que nous n'avons pas l'étoffe de mener, des amours extraordianires que nous laissons mourir. Marion Aubert, août 2014

 

La compagnie, en résidence à La Maison du Comédien d'Alloué (16), y a fait deux représentations de fin de résidence du spectacle Des Hommes qui tombent 

 

1. Saint-Etienne, l’appartement, 2016.

Cédric avait passé une nuit mauvaise. « Mauvaise ! » Il s’était retourné sans cesse. Peut-être, même, il avait grincé des dents. « Encore une nuit qui lui avait tiré les traits ! » pensa-t-il. Il avait les traits qui n’arrêtaient pas de se tirer. « C’était trop ! Une nuit de trop ! » Il avait voulu trouver refuge auprès de Julien mais Julien dormait. (Bruit de Julien.) Mais la raison de l’insomnie de Cédric n’était pas Julien. Non. Pas Julien du tout. Dans le fond, l’affaire Julien était réglée. Tout allait bien entre eux. C’était peinard. Encore qu’il l’énervait à être séduit par tout le monde. Mais Julien n’était pas cette nuit son problème. Cédric avait un problème. Il le savait. Il sentait que ce problème lui tiraillait le corps.

Extrait du texte de Marion Aubert

Nos coordonnées

COMME IL VOUS PLAIRA
siège social

117 rue de Charenton

75012 PARIS


Téléphone :

+33 1 43 43 55 58

- 0033 6 62 15 55 58

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Inscription Newsletter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comme il vous plaira

Email