Une trop bruyante solitude

Texte de Bohumil Hrabal © Éditions Robert Laffont

(traduction française d'Anne-Marie Ducreux Palenicek)

 

Adaptation et mise en scène Laurent Fréchuret

Lumières Éric Rossi - Son François Chabrier

 

avec Thierry Gibault

 

Depuis trente-cinq ans, Hanta écrase des livres dans sa presse mécanique. Il écrase, boit des bières, affabule, délire et s'enfuit dans sa tête, dans sa cave ou dans les rues de Prague. Tout cet art, toute cette culture, qu'il est chargé de détruire, Hanta s'est donné pour mission de les sauver... de les réveiller.

 

Hanta, héros de l’ombre, poète sans œuvre, nous regarde et nous appelle à l’aide. En penchant sur nous sa tête débordante de pensées, d’images et de beautés arrachées à l’oubli universel, il active en nous un sentiment de révolte jubilatoire. Il est un « homme livre », un « homme œuvre », un véritable mémorial humain, la caisse de résonance d’un monde fabuleux qui ne veut pas mourir. Hanta, obscure et anonyme ouvrier, fait dialoguer en lui et pour nous, tous les génies de la pensée et de l’art qui l’ont marqué. Cet homme résiste par le plaisir, il entre en guerre ludique contre le silence, contre la page blanche qu’on voudrait imposer à l’humanité.

 

Pour survivre, Hanta n’a en effet pas eu d’autre choix que de métamorphoser son quotidien. Et ce geste artistique donne naissance à un poème inouï de vitalité, à un discours résolument politique. Bohumil Hrabal, visionnaire de génie à la suite d’Orwell, pointe l’avènement d’une société aseptisée et inhumaine qui tourne à vide, qui a perdu le sens. De la censure d’hier à la sensure d’aujourd’hui, comme Bernard Noël baptise cette « perte de sens », version contemporaine de la dictature et de l’aliénation, un nouveau fascisme envahit les écrans et les consciences. La disparition du savoir, du dialogue et de la pensée, le danger de l’amnésie collective, nous le savons, sont réels, et menacent l’homme tout entier. 

 

Il est urgent et joyeux d’entendre et de partager le chef-d’œuvre de Hrabal. L’expression de sa solitude fait d’Hanta le chef de le d’un éveil, le porte-voix d’un appel au monde, l’écho d’une pulsion de vie inextinguible. Que reste-t-il, quand le vieux monde a sombré, quand le banquet est ni, la maison vide, quand la magie a quitté la cave ou le théâtre ? Quand il ne reste rien, demeurent les voix, dans l’espace vide... qui nous invitent à tout réinventer.

Laurent Fréchuret

Spectacle disponible en tournée à partir de l'automne 2017

Nos coordonnées

COMME IL VOUS PLAIRA
siège social

117 rue de Charenton

75012 PARIS


Téléphone :

+33 1 43 43 55 58

- 0033 6 62 15 55 58

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Inscription Newsletter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comme il vous plaira

Email